Quel entretien faut il prévoir pour sa chaudière à gaz ?

Vous venez d’emménager dans un logement qui dispose d’une chaudière à gaz, et vous vous demandez peut-être comment réaliser l’entretien de votre chaudière gaz, et s’il y a une réglementation sur le sujet des appareils de chauffage. Le contrôle par un chauffagiste professionnel est en effet obligatoire chaque année pour votre installation de chauffage. Faire également appel à un professionnel de chauffage pour un dépannage ou une visite de contrôle. Un plombier chauffagiste spécialiste du chauffage sera en mesure d’assurer la maintenance de votre chaudière, faites appel à un plombier à Lausanne. De même que le ramonage du conduit de cheminée de votre chaudière doit lui aussi faire l’objet d’un renouvellement tous les ans par un ramoneur. Certaines entreprises proposent des forfaits combinés permettant d’avoir une facture unique et un seul prestataire pour ces deux visites. En complément de l’entretien de la chaudière, le ramonage du conduit de cheminée doit lui aussi être réalisé tous les ans. Voir notre article sur le sujet.

La visite d’entretien technique annuel

Les chaudières qui utilisent le gaz ou le fioul comme combustible doivent obligatoirement être contrôlée une fois par an. La visite d’un chauffagiste est donc impérative pour réaliser cet entretien lors de la visite de l’entretien technique annuel. Celui-ci doit s’assurer tout d’abord de l’état général de votre appareil de chauffage, et pourra également s’assurer du bon fonctionnement de celle-ci.

Le chauffagiste va ensuite nettoyer les éléments de la chaudière, et s’assurer des bons réglages des boutons. Il doit évaluer les performances énergétiques et les émissions de polluants atmosphériques, et enfin il mesure le taux de monoxyde de carbone dans l’air ambiant pour être sûr qu’il n’y a aucun risque d’intoxication lié à la combustion.
A l’issue de la visite il vous remettra une attestation indiquant les différents points contrôlés et corrigés, ainsi que des conseils pour utiliser au mieux votre chaudière. C’est cette attestation qu’il faut garder car en cas de sinistre impliquant la chaudière elle pourra être présentée à son assureur.

Le contrat d’entretien, pour des coûts maîtrisés

Le contrat d’entretien permet en plus de la visite annuelle, de bénéficier d’un dépannage en cas de besoin. Qu’il s’agisse d’un problème de réglage ou d’une pièce défectueuse à remplacer comme le circulateur chauffage, un professionnel pourra ainsi venir constater et solutionner le problème, en prodiguant conseils et remplaçant si besoin les pièces nécessaires. Une chaudière correctement entretenue peut ainsi avoir une durée de vie optimale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.