Immobilier : quel évolution des prix chez nos voisins Suisses ?

La demande reste soutenue pour les logements en Suisse, en raison des atouts du secteur immobilier. Le pays bénéficie d’une situation économique stable et le secteur de l’immobilier d’un taux de vacance des logements assez faible. De plus il est relativement facile pour les étrangers d’acquérir des biens dans le pays. La tendance montre que de nombreux investisseurs achètent des biens en vue de les louer afin de générer des rendements importants. Trouver un bien immobilier en Suisse permet de suivre cette tendance dopée par des taux d’intérêt négatifs en Suisse. Ce climat favorable pousse les investisseurs à se tourner vers le secteur immobilier, et favorise ainsi le dynamisme de l’offre en matière de logements locatifs.

Le taux de vacance des biens locatifs étant faible dans les zones denses comme Genève, Zurich, Zoug et Bâle-Ville où la demande est tellement forte que les locataires contactent directement les gestionnaires des biens avant même que des annonces paraissent sur le marché. Il est donc difficile de trouver un studio par cher à Genève.

La demande en location pousse les particuliers à investir dans la pierre en Suisse, 15 à 20% des hypothèques qui sont créées le sont pour financer des biens locatifs. A Genève, le rendement d’un investissement locatif est aux alentours de 2,5%.

Le prix moyen de l’immobilier à Genève est de 12,257 € en moyenne. Ce coût du prix m2 Genève varie de 10,405 à 15,561 € selon les biens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.