Catégories
Non classé

Dépannage, ouvrir une porte avec une radio

Votre porte s’est claquée, il n’y a pas de poignée pour ouvrir le verrou, et vos clés sont restées à l’intérieur ? Avant d’appeler un serrurier en urgence pour un dépannage, essayez cette astuce avec une radio. Cela ne marchera pas à tous les coups mais peut néanmoins vous dépanner !

Il est en effet possible de rouvrir une porte en faisant glisser une radio entre le bâti et l’ouvrant. On peut utiliser une vieille radio pour cette technique aussi appelée la technique du bypass. En effet une radio est suffisamment souple et rigide pour s’insérer le long de la porte et ainsi permettre une légère pression sur le pêne afin d’ouvrir la porte. On peut aussi utiliser une carte en plastique de type carte de crédit !

Il faut insérer la radio jusqu’à l’emplacement du pêne puis il faut donner un coup sec. Après ce coup sec, le pêne ayant une forme de biseau devrait rentrer et la porte s’ouvrir. Il faut parfois user de patience car il est possible que cette technique ne fonctionne pas dès le premier essai, il est donc nécessaire de réessayer plusieurs fois en cas d’échec.

Une variante consiste à plier la radio et de la faire monter à l’horizontal en direction du pêne en produisant des vibrations de la porte claquée grâce à de légers coups de pied afin créer du jeu. Théoriquement avec une radio il est possible d’ouvrir 90% des portes claquées. Certaines serrures présentent néanmoins davantage de difficulté et cette technique ne fonctionnera pas aussi bien, notamment pour les serrures monoblocs, les serrures tubulaires qui résistent aussi très bien à cette technique.

Lorsque cette technique ne fonctionne pas, il existe une autre méthode qui consiste à faire un trou à la perceuse dans la porte afin d’y passer un fil de fer. Le fil de fer en crochet permet d’accrocher la poignée et de la baisser. Il suffira de reboucher le trou avec un peu de mastic. L’avantage de ces deux techniques est qu’il n’y a pas besoin de remplacer la serrure ou pire : la porte !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *